sportif-mytho.com

sportif-mytho.com

Dos-abdos-poids


Sport et perte de poids ! Un cercle vicieux !

Ils pullulent ! Des centaines d’articles sur la perte de poids, les régimes miracles, les méfaits de l’ hypocalorique….

Les coachs de seconde zone tentent de gagner en crédibilité en s’essayant à un vocabulaire jargonneux plus logorrhéique que scientifique, et les grands pontifes s’essaient aux discours simplistes de peur de ne pas être accessibles par cette populace qui leur est tant inférieure intellectuellement…

Journalistes, coaches, médecins, vont même jusqu’à vous proposer leur produit miracle à base de queue d’artichaut, s’appuyant sur des études aussi foireuses que leur intégrité.

Pour certains, les bienfaits du sport sur la perte de poids sont indéniables, pour d’autres, beaucoup moins évidents….Ainsi le journal "Le Monde" a cru lancer un pavé dans la mare en titrant :

« Le sport ne fait pas maigrir »

Mais tous réussissent l’exploit de ne pas évoquer deux mots-clés, pourtant indispensables  à la compréhension : lipostat et métabolisme de repos.

On a vu plus sexy comme vocabulaire….Il ne m’est pourtant pas possible sans eux de vous expliquer pourquoi la pratique d’un sport ne fait que peu maigrir et qu’en cas de réussite, il ne vous est plus permis d’arrêter…..

Obesite-surpoids-une-pilule-pour-remplacer-le-sport_large_apimobile.jpg

 

Pourquoi est-il si difficile de maigrir ? Pourquoi l’arrêt d’un régime hypocalorique ou d’une activité sportive intense, s’ensuivent dans 80% des cas d'une reprise de poids ?

 

Let's go ! 5 minutes pour enfin comprendre ! Cliquez !


 

 

Quelques pistes pour tromper ce cercle vicieux

 

 Perdre de la masse graisseuse lentement

Il est désormais admis que la réduction du métabolisme de repos est d’autant plus grande que la perte de poids est rapide. Il est donc important de ne pas chercher à en perdre trop rapidement afin de ne pas s’exposer à un effet rebond aussi efficace et rapide que la stratégie vous ayant permis d’en perdre.

Ainsi, il est  conseillé de ne pas perdre plus d’un kilo par mois.

 

 

Couplez activité physique et apport alimentaire contrôlé

 Dans notre société de surabondance où les tentations sont grandes, et à la fois source de plaisir, moment de convivialité, voire apaisement des angoisses, il apparaît compliqué de sortir de table en ayant mangé de façon raisonnable….Et si vous sortez victorieux des tentations, il n’est pas impossible que cela soit pour craquer complétement quelques heures plus tard….

 En fait, il est actuellement démontré que l’activité physique permet d’ajuster plus facilement ses apports alimentaires en fonction de ses besoins énergétiques réels et d’être moins dépendant des influences extérieures (sollicitations, abondances,  gourmandises..).

 Mais quel type d’activité physique faut-il privilégier ?

 

 

 

Optez pour toutes les intensités et casser les longues phases d’inactivité au cours de vos journées  

Il existe une intensité d’effort avoisinant les 60% du VO2max ou la consommation des lipides est maximale. Cette intensité d’effort est qualifiée de lipomax. L’intérêt d’un entraînement au lipomax semble actuellement vivement contesté. 

L’entraînement fractionné, en plus d’augmenter la charge globale d’entraînement, et donc la dépense énergétique, présente parmi ces nombreux avantages celui de bien couper l’appétit pendant les 2 à 4 heures après cet effort.  

La musculation peut contribuer à augmenter légèrement votre masse musculaire et donc votre métabolisme de repos. Plus votre masse musculaire est importante, plus votre dépense énergétique au repos est importante. Même au repos, les muscles sont de gros consommateurs d’énergie

 

En réalité, quelques séances d’activité ne suffisent pas toujours à endiguer la prise de poids ou la hausse du taux de sucre dans le sang, si  en dehors de cette période, votre vie est fortement sédentaire, immobile. 

Selon James Levin ,endocrinologue et nutritionniste à la clinique Mayo à Rockester dans le Minnesota,  les dépenses énergétiques en dehors de ces périodes d’activité physique ont une importance considérable et peuvent accroître de façon importante votre dépense physique quotidienne.

N’importe quel mouvement qui n’est pas de l’exercice physique : déambuler, jouer de la guitare…. "même le fait de mâcher un chewing-gum permet de brûler une dizaine de Calories par heure en plus de l’ordinaire " précise James Levin, leader dans ce domaine de la recherche.

 

 Pas tous égaux !!!  

Il existe de nombreuses variations individuelles. Certains sont prédisposés à une prise de poids, d’autres ont la chance de pouvoir manger ce qu’ils veulent….De rares mutations ont été identifiées chez certaines familles d’obèses, mais bien souvent les causes de la prise de poids résultent d’une interaction complexe entre gène, environnement et comportement….Ce qui a marché pour d’autres peut ne pas marcher pour vous…

 

 

 Autour du même thème :

La bonne intensité d'effort pour brûler les graisses

Casser les longues phases d'inactivité..crucial pour sa santé!

Idée fausse : Le "spot reduction"

Dos et déverouillage

 

 

 

 


29/07/2015
0 Poster un commentaire