sportif-mytho.com

sportif-mytho.com

Des acides aminés ramifiés pour gagner 5 minutes sur marathon

Comment améliorer son temps de 5 minutes sur marathon grâce à un apport en acides aminés au cours de l'effort ?

 

Les acides aminés ramifiés (leucine, isoleucines, valine ) sont des nutriments nécessaires à la resynthèse des protéines des nombreuses fibres cassées lors d?un effort long et intense tels qu?un marathon.

Mais ils exercent aussi une action au niveau du cerveau sur la façon dont on perçoit la fatigue à l?effort.

15physed.480.jpg

Repousser la sensation de fatigue grâce à la diététique

 

Qui va à la chasse perd sa place

Pour franchir la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau et pénétrer à l?intérieur, les acides aminés ramifiés utilisent un transporteur. Ce transporteur est aussi utilisé par un acide aminé non ramifié le tryptophane.

 

Au repos, en absence de fibres musculaires cassées, ce transporteur est partagé à tour de rôle par ces deux acides aminés.

 

trypto-et-rami.jpg

Tant que le transporteur permettant de pénétrer à l'intérieur du cerveau est partagé par l'acide aminé tryptophane (trypto) et les acides aminés ramifiés (rami), la sensation de fatigue se fait moins intense

 

Mais en cas de casse musculaire, lors d?un effort intense, nos acides aminés ramifiés sont « réquisitionnés » pour la resynthèse protéique dans les fibres musculaires lésés.

Nos acides aminés tryptophane peuvent alors utiliser sans partage le transporteur, la place étant laissée vacante. Le tryptophane entre alors en grande quantité dans le cerveau.

 

Or le tryptophane se transforme dans le cerveau en sérotonine, un neuromédiateur fortement impliqué dans la sensation de fatigue.

 

Un transporteur à ne pas abandonner au tryptophane

Par manque d?acides aminés ramifiés, notre cerveau serait au cours d?un effort intense envahit par un plus grand nombre d?acides aminés tryptophane. Les scientifiques ont donc eu l?idée d?en fournir aux athlètes au cours d?un effort intense.

 

Une étude a démontré qu?un apport de 1g par heure d?acides aminés ramifiés permettait d?améliorer d?environ 3% la performance d?un groupe de marathonien. Soit environ 5 à 6 minutes pour des sportifmythos effectuant la distance en 3 heures..Pas négligeable !

 

Autres articles autour du même thème:

Le mur sur marathon ! Une expérience inévitable ?

Importance relative de la capacité d'endurance et du VO2max sur la performance

La morphologie idéale pour la course à pied

 

 

 

Extrait de sport et vie n°128 page 13



29/10/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 100 autres membres