sportif-mytho.com

sportif-mytho.com

Se doper aux légumes riches en nitrates !

IL ne vous aura pas échappé, en lecteurs assidus de revues spécialisées, que le jus de betterave a la cote chez les sportifs. Quoi, le jus de betterave ? Oui ! Le jus de betterave !  Comme l'atteste la couleur de leur urine, nos sportifs de haut niveau, en sont déjà de grands consommateurs. Dans le tour de Californie en 2011, le sulfureux nutritionniste de l'équipe RadioSchake, Allen Lim,  explique sans ambages, que ses athlètes ingurgitent chaque matin un demi-litre de jus de betterave ( vidéo) .

Alors nous les amis ? Nous , les sportifmythos ! Faut-il s'y mettre aussi ?

 

Pourquoi la consommation de légumes riches en nitrates augmente-t-elle la performance ? Dans quelles proportions ?

 

maxresdefault

De nombreux végétaux sont riches en nitrates, notamment la rhubarbe, les épinards, la salade verte,qui présentent des teneurs encore plus élevées que les betteraves. Ces teneurs peuvent d'ailleurs fluctuer fortement notamment en fonction de la fertilisation des sols, l'ensoleillement..

 

  

Des vaisseaux sanguins qui se dilatent localement

Au cours d'un effort physique, le diamètre des artères peut se dilater afin d'accroître l'apport de sang et donc de dioxygènes aux muscles à l'effort. Cette régulation du diamètre des vaisseaux peut s'effectuer à différents niveaux et notamment au niveau local, tissulaire. Et c'est à ce niveau qu'on peut expliquer l'efficacité des aliments riches en nitrates.

 

artere.jpgschema1.png

Image d'une artère observée en coupe et schéma (1) simplifié de cette artère

 

Lorsque vos muscles sont en plein effort, qu'ils manquent de dioxygène, et que la pression dans les artères irriguant ces muscles augmente, des cellules qui tapissent l'intérieur de ces vaisseaux : les cellules endothéliales, vont jouer un rôle important afin de permettre la dilatation de votre "tuyauterie".

 

En effet, le manque de dioxygène, mais surtout, le frottement du sang, vont stimuler la production d'un gaz par ces cellules : Le monoxyde d'azote (NO). Ces cellules possèdent notamment une enzyme, la NO synthase, qui permet une réaction chimique à l'origine de ce composé. Ce gaz diffuse alors jusqu'aux cellules musculaires, pénètre à l'intérieur, et induit une cascade de réactions provoquant une relâchement de ces muscles et donc une dilatation des vaisseaux.

 

vaso.png

Schéma (2) des mécanismes locaux permettant une vasodilation des artères irriguant un muscle en activité

 

 

Des aliments qui favorisent la production de ce gaz

Les betteraves rouges ou légumes verts sont riches en nitrates. 25% de ces nitrates ingérés vont se retrouver dans les glandes salivaires, le reste est éliminé dans les urines.

C'est en 1994, que les professeurs Benjamin et Lundberg ont découvert cet étrange parcours des nitrates. Les nitrates absorbés par l'alimentation se retrouvent dans le milieu intérieur ( sang , plasma ) mais peuvent être réabsorbés par les glandes salivaires. La concentration en nitrate dans la salive peut être jusqu'à 20 fois supérieures à celle du sang.

Ce nitrate présent en grande quantité dans la salive, sécrétée régulièrement par les glandes salivaires,  est alors transformé par les bactéries de la bouche en nitrites.

Cette salive riche en nitrite arrive, une fois avalée, dans l'estomac. L'acidité de l'estomac transforme alors une partie de ce nitrite en monoxyde d'azote (NO). Notre fameux NO, qui cette fois-ci n'est plus d'origine endogène (produit par le corps), mais exogène (d'origine extérieur).

Document extrait du site : www.franceagricole.fr

L'étrange parcours du nitrate ou cycle entéro-salivaire et leur transformation en monoxyde d'azote ( un gaz bien sympa )

 

Pourquoi tous ces détails ? Et bien pour comprendre les règles qui suivent visant à optimiser la production de ce gaz miracle !!!

 

Optimiser la production de ce gaz miracle

Règle 1 :

Vous l'avez compris, la production de ce gaz miracle nécessite l'intervention de bactéries de votre bouche. Il est donc important de ne pas s'adonner à des bains de bouches qui détruiraient ces bactéries et empêcheraient la transformation du nitrate en nitrite. Le nitrate n'a aucun effet en lui-même sur la dilatation des vaisseaux.

 

Règle 2 :

Il serait bon aussi d'éviter de cracher à tout va, de molarder des glaires. Votre salive riche en nitrite doit être avalée et se retrouver dans l'estomac.

Le vertueux docteur Michel Ferrari, véritable star du Tour de France de ces 20 dernières années, raconte dans son site 53fois12.com que certains cyclistes pro gardent dans la bouche des haricots secs pendant 40 minutes avant le repas pour stimuler la production de salive et transformer le nitrate consommé lors du repas en nitrite, de façon optimale.

 

Règle 3 :

La production de NO nécessite un certain délai du fait des transformations dont il découle. Le pic de production est optimal 2 à 3 heures après l'apport de végétaux riches en nitrates. La posologie peut par exemple être 1 demi litre de jus de betterave ou 60 à 140 ml de jus de betterave rouge concentré (shot).

Selon le grandissime Michel Ferrari, avec un demi litre de jus de betterave, un cycliste peut améliorer sa puissance aérobie de 6%. L'effet serait identique à celui de la transfusion d'une poche de 250 ml de sang.

 

imagesUn shot de betterave

 

 

 

Et la santé...

L'utilisation de nitrate sous forme de betterave ou une bonne plâtrée de salade ne peut nuire à la santé. La libération de nitrite puis de N0 est lente et ne peut atteindre des doses dangereuses....En 2003, les experts de l'OMS ne sont finalement pas parvenus après plusieurs dizaines d'années d'études à démontrer une corrélation entre taux de nitrate et cancers...

 

Mais on peut être tenté d'utiliser du nitrate pur, disons le carrément, bouffer de l'engrais, ou même du nitrite directement. Pourquoi pas aussi, consommer de l'arginine. Mais oui ! Cette molécule à partir de laquelle les cellules endothéliale produisent notre gaz. Augmenter les doses, jouer avec le feu, peut finir par s'avérer dangereux.

Si de nombreux articles scientifiques vantent les mérites des aliments riches en nitrates et démontrent les bienfaits notamment chez les individus souffrant d'hypertension, la consommation de nitrite pure pourrait aboutir à une baisse de tension trop forte pouvant être fatale. Un surdosage peut aussi provoquer une diminution de la capacité de transport du dioxygène de l'hémoglobine.

 

mesurer-pression-arterielle.jpg

La consommation de légumes riches en nitrates serait une méthode efficace pour faire baisser la tension des individus hypertendus

 

 

Auto-transfusion, ablation d'un testicule, injections d'EPO..Porno pour augmenter le taux de testo...Et maintenant jus de betterave ! Sportif-mytho ! 100% Perf - 0% déonto !

 

Sur le même thème :

Auto-transfusion, mode d'emploi

Se doper à la testo en matant du porno

Histoire de couilles !

Muscler son insula

La VMA à bout portant

La théorie du gouverneur central

 

Bibliographie :

Dossier-Nitrate-France-agricole-Mars-2013

Nitrates sur 53fois12 par le docteur Michele Ferrari, le 6 août, 2013

 

 

 

 

 

 

 

 

 



08/11/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres